Isle of Arrows

27 sept. 2022

Défends ton cristal !

Testé par sur
4
  • Éditeur Gridpop
  • Développeur Daniel Lutz
  • Sortie initiale 8 septembre 2022
  • Genres Réflexion, Stratégie temps-réel

Le jeu Isle of Arrows est basé sur le principe du tower defense. Lorsque l'on rajoute les challenges et les défis quotidiens, c'est comme ajouter une épice à un plat, ça le sublime ! Original, tantôt simple, tantôt épineux, on peut vite passer deux à trois heures dessus sans s'en rendre compte. Une bonne redécouverte du style !

Au début tout va bien...

Le concept

Pour ceux qui découvrent ce type de jeu, le principe est simple : nous avons une route, un cristal au bout, et les ennemis ne doivent pas atteindre ce cristal. Pour cela nous avons à notre disposition des tours d'archers, des tours à canon, des tours de feu, des pièges de glace, de piques ou de flammes. Si ça a l'air facile sur le papier, ça l'est moins lors de la partie !

Isle of Arrows est un subtil mélange entre les tower defense classiques, un roguelite et le fameux jeu de société Carcassonne. Nous avons donc une tuile à poser à chaque tour (à condition d'avoir encore des vies) qui peut être de routes, des pièges, des tours ou des bâtiments bonus. À mesure que l'on avance, des bonus arrivent, de l'argent, ou des améliorations, et c'est grâce à tout cela que nous pourrons gagner.

Chaque niveau a son lot de tuiles pour améliorer sa carte.

Le mode campagne

Il y a trois campagnes à faire et 40 vagues d'ennemis à chaque partie. Vous avez 40 tuiles à débloquer au fur et à mesure que vous avancez. Les quatre guildes ont leurs avantages et inconvénients, il faut donc redoubler d'ingéniosité et devenir fin stratège selon la guilde choisie. Les fondateurs sont la guilde avec les règles de base tels qu'on les connaît dans les tower defense. Les Architectes s'appuient sur l'ingéniosité du joueur. Les Canonniers sont un mode un peu plus difficile, il faudra être adroit dans ses placements. Et enfin les Marchands, qui demanderont de la ruse financière pour gérer sa partie.

Et perdre est une étape, afin de débloquer des bonus ! Ne partez jamais du principe que vous commencez bien, ça peut vite se corser !

Une partie bien gérée et graphiquement reposante.

Les challenges

Cette partie est intéressante et peut faire rager à ses heures. Vous aurez pour objectif d'aller toujours à la vague 40, mais avec une contrainte nouvelle à chaque étape de chaque guilde. Et si vous n'arrivez pas à faire la vague 40, pas moyen de passer l'étape, c'est un moyen excellent pour n'importe quel joueur acharné de parfaire ses stratégies ! Le niveau 6 est tout sauf une promenade de santé !

Chaque jour, un nouveau défi à relever !

Les défis quotidiens

De manière journalière, Isle Of Arrows vous proposera un nouveau défi. Un jour ne fera pas l'autre, si celui de lundi est difficile, celui de jeudi sera peut-être un jeu d'enfant ? Tous les joueurs ont le même, à vous de faire votre meilleur score pour voir apparaître votre nom dans les vingt premiers. Et vous pouvez le refaire autant de fois que nécessaire pour faire mieux ! L'avantage étant que le niveau reste le même ainsi que l'apparition des tuiles ou des ennemis, donc si votre tactique est mauvaise, recommencez et faites mieux la fois prochaine.

Tentative désespérée de construire hors de l'île...

Un jeu tout public

Isle Of Arrows n'a pas de narration et on le classe volontiers dans les jeux casual. Qu'on soit jeune, adulte ou senior, il est facile d'accès et simple à prendre en main, tout se joue à la souris : on pose, on laisse, et on regarde ce qui se passe. La seule chose qui déterminera le jeu sera votre logique. On se marre assez vite de nos propres bêtises, ou on rage un peu de la tuile suivante, mais ça reste bon enfant. Avec des graphismes plaisant à regarder, il ne fatigue pas le regard.

Ce plaisir de gagner et de débloquer des cartes !

L'anecdote

J'ai passé de bons moments sur ce jeu. Fan du genre, j'ai passé la première journée entière à le découvrir avec plaisir sans m'en lasser. Aimant prendre des risques dans ce jeu, j'ai voulu jouer à pile ou face lors d'une des interventions de la partie, quand il ne me restait plus qu'une seule vie... parmi les dernières vagues... J'ai joué... Et j'ai perdu ! Merci pour ce fou rire.
Les Plus
  • Graphismes agréables à regarder, simples mais efficaces
  • Trois campagnes riches avec des niveaux de difficulté variés
  • Les défis quotidiens sont fun et donnent envie d'y rejouer
  • Simple à prendre en main, tout le monde peut y jouer et comprendre aussitôt
Les Moins
  • Les habitués du genre vont assez vite finir les campagnes et les challenges
  • Beaucoup de tuiles avec de l'eau dans la majeure partie du temps
Résultat

J'ai apprécié retrouver ce style de jeu sous un angle différent. Aucune partie n'est gagnée d'avance et le côté aléatoire des tuiles sublime la rage de vaincre. La frustration de la partie perdue m'a tout autant redonné, encore et encore, l'envie de relancer une partie que la joie d'en avoir gagné une. Le jeu nous tient en haleine face à notre propre logique ; on se voit vite user de plusieurs stratégies afin d'arriver à la victoire tant attendue. Les différentes campagnes évitent la redondance et les compétitions quotidiennes varient. Un très bon tower defense.

À propos de l'auteur

Me présenter ? ouf... dur... Passionnée de musique avant tout, mon envie de partager mes passions, mes envies et mes délires est venue très vite. Le jeu vidéo était à la base une activité regardée, puis avec le covid une activité tout court. Je me suis trouvée un univers qui rejoint mes passions et mon envie de découverte. Me filez pas un jeu : je le termine !
Mes jeux favoris : TOUS, sauf le sport, les bagnoles et les jeux dans le genre seconde guerre, call of et fortnite !