Tests

A fond les manèges avec Theme Park DS

Comme en 1994, vous débutez avec quelques poignées de dollars, un immense terrain vierge et des visiteurs qui trépignent déjà devant les grilles. Bâtissez à la hâte une attraction déplorable, reliez la file d'attente à un chemin tracé à la va-vite, fixez le prix d'entrée à 60$ et ouvrez votre parc : bienvenue dans Theme Park DS, copie quasi-conforme du titre original qui a fait un carton et risque de vous occuper un certain temps. Sauf si extirper par tous les moyens possibles l'argent de vos charmants petits visiteurs ne vous intéresse pas ?

Diddy Kong Racing revient sur DS

Diddy Kong Racing est l'exact copie de la version sortie sur N64. Encore une fois, il est dur de ne pas faire le parallèle entre ce jeu et son concurrent direct Mario Kart. Néanmoins, la série des plombiers fans de karting a su évoluer avec le temps, contrairement au titre de Rare. Est-il bon de rester sur ses acquis ? Il semble que ce choix se révèle être dangereux.

Actionloop ou les boules en folie

Ne le niez pas, vous êtes du genre à surfer au travail. Voire même, pour une grosse majorité d'entre vous, à essayer des petits jeux de temps en temps. Certains ont même eu la surprise un jour de lancer Zuma. Votre courbe de productivité souffre encore de ce puzzle-game aux allures simplistes ? C'est normal : ce jeu est démoniaque. Mais il y a pire car il est maintenant adapté sur DS. N'essayez pas d'imaginer le résultat et retournez vite au travail !

Hotel Dusk : le genre nouveau du polar

Si vous cherchez le nom d'un jeu qui exploite à merveille les capacités de la DS, pensez immédiatement à Hotel Dusk. Sa réalisation couplée à la manière d'y jouer font de lui plus un "polar interactif" qu'un simple jeu vidéo. Que vous aimiez les films policiers ou simplement les nouvelles expériences sur console, voyez en quoi Hotel Dusk change la donne. Prêts pour le voyage ?

Phoenix Wright revient à la barre

Il y a un an, l'Europe découvrait sous le nom de Phoenix Wright : Ace Attorney l'adaptation du premier épisode de la série des Gyakuten Saiban de Capcom. Le franc succès remporté par le jeu se devait d'attirer un an plus tard son petit frère, sous-titré Justice for All. Mais, vraie suite ou simple copie, il est possible de s'interroger sur la raison d'être de ce second épisode qui a du mal à égaler la qualité de son aîné. Le procès de Phoenix Wright : Justice for All est ouvert !

PES 6 joue les prolongations sur DS

La série phare de Konami se devait d'être présente sur Nintendo DS, ne serait-ce que pour y poursuivre la guerre fratricide avec son concurrent FIFA. Le premier contact est aussi rude qu'un coup de crampons dans le tibia : la réalisation datée vous renvoie à des références de dix ou vingt ans d'âge. Et pourtant, cette impression s'efface au fur et à mesure des heures de jeu car l'orientation simulation de Pro Evolution Soccer 6 se dessine rapidement. Cela suffit-il pour en faire un incontournable du foot sur DS ?