Tests

Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Dans la guerre des licences de l'Anneau, Vivendi a récupéré les droits des livres. Du coup, le premier jeu PC basé sur l'oeuvre de Tolkien respecte scrupuleusement la trame du premier livre, en extrapolant quand même un peu pour que les niveaux ne soient pas trop vides. Les ennemis se sont multipliés et permettent d'aiguiser sa lame ou ses flèches sur leurs épouvantables échines, voire de les contourner en douce en passant au doigt l'Anneau unique. De quoi varier les plaisirs dans ce jeu d'action (beaucoup) et d'aventure (un peu) qui reprend jusqu'aux chansons de l'oeuvre originale.

Rainbow Six 3: Raven Shield

A peine un mois après avoir sorti Splinter Cell, les studios de Ubi Soft Montréal récidivent avec un nouveau produit estampillé Tom Clancy. Ce troisième épisode de la série des Rainbow Six est basé sur le moteur graphique de Unreal, alors attention les yeux.

Sim City 4

Alors que les jeux de gestion se déclinent dans de multiples versions allant de la gestion de plage à celle d'un parc d'attraction et que Les Sims se vendent comme des petits pains, il aurait été malvenu d'oublier l'un des plus célèbre représentant de ce genre de jeu. Voici donc revenu Sim City, quatrième du nom.

Splinter Cell

Depuis le succès de Rainbow Six, les jeux portant le label Tom Clancy sont particulièrement attendus au tournant. Ce jeu d'infiltration à la Metal Gear Solid marque une coupure avec les précédents, principalement parce qu'on y dirige un seul personnage, et cela ne lui fait rien perdre à sa saveur.

Endless Ages

Sorti en août dernier, Endless Ages est passé quasiment inaperçu. Pourtant, ce MMORPG aux allures de quake-like pourrait bien marquer le début d'une ère de renouveau pour les jeux massivement multijoueurs.

Iron Storm

1964, c'est le cinquantième anniversaire de la Grande Guerre, qui se poursuit sans Lénine ni Guillaume II. Dans cette Histoire alternative, 4x Studio vous invite à rejoindre les rangs des forces occidentales, pour sniper à la première personne les méchants Orientaux. Si vous acceptez, bienvenue en enfer.